The helpr Logo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Risques psychosociaux et vie personnelle : le tabou du travail

Le mal du siècle, le stress, au travail et dans la vie perso

Les conditions de travail peuvent-elles influencer la vie personnelle et vice versa ?

Pendant longtemps cette question était soumise au tabou, à la honte sociale que de devoir dépendre d’autres facteurs que la volonté seule et l’ambition de l’individu.

Et pourtant dans les faits : les risques psychosociaux font partie des risques majeures pour la santé physique et mentale des salariés. La consultation pour RPS est même la première cause de consultation pour pathologie professionnelle (Agence Française de sécurité sanitaire de l’environnement). Depuis 2012 la reconnaissance des maladies psychiques en maladies professionnelles est sept fois plus importante.

Des stresseurs qui s'accroissent et ça se voit

Eco-anxiété, réformes politiques, ajustement à l’après épidémie, crise économique, arrivée de l’IA sur le marché du travail, difficulté à recruter et difficulté d’accès à la mobilité professionnelle … autant de facteurs perturbateurs et volatiles sur  le nouveau contexte économique.

Le management hybride, la semaine de quatre jours, les formations… la mise en place de nouveaux modes d’organisation 2.0 demandant plus de personnalisation.

RPS

La crise de sens avec l’explosion des profils de bore-out (ennui) et des reconversions professionnelles interrogent sur la qualité du contexte social et des nouvelles attentes des salariés.

Travailler plus pour gagner plus est une ambition qui s’est divisée par deux même en contexte d’inflation.

En conséquence, les facteurs de risques sont multiples et ajoutent de la pression sur ces risques psychosociaux :

  • Intensification du travail ; 
  • Diminution des marges de manoeuvre malgré le besoin toujours présent de plus de flexibilité et de liberté des travailleurs (les normes et les processus s’ajoutent plutôt qu’elles ne sont supprimées) ;
  • Individualisation du travail (avec les postes de travail et la réduction des équipes) et isolement des salariés avec le télétravail et la « fatigue du zoom » ;
  • Perte de sens (« à quoi sert vraiment ce travail si je dois laisser mon enfant en crèche »)…

Des ressources peu prises en charge

Les ressources des travailleurs peuvent englober leur cadre professionnel et leur cadre personnel (famille, amis, historique…). 

Les actions de prévention, d’écoute et d’accompagnement  peuvent elles soulager et prendre en charge différentes formes des stresseurs autour des travailleurs. Mais cela reste peu connu car supposé rester dans le cadre du périmètre RH alors que cela devrait concerner l’ensemble des équipes.

De plus ces risques sont aussi encadrés par le référentiel réglementaire français qui s’est en plus enrichi par une jurisprudence de maladies professionnelles reconnues.

Quelle est l’obligation de l’employeur ? 

Sa responsabilité est une obligation de résultat.

risques psycho sociaux

La décompensation des stresseurs des travailleurs sur leur santé mentale et/ou physique est le résultat de trois facteurs :

  • Les caractéristiques de travail ;
  • L’intensité de la sollicitation ;
  • Les mécanismes de défense développés par l’individu ;
  • Le déséquilibre entre stresseurs et ressources nécessite des efforts d’adaptation énormes qui ne sont pas toujours possibles.

D’où la modification de comportement, les réactions physiologiques ou les difficultés à rester connectées aux situations sociales du travail.

Le mieux vivre au travail ne peut se réaliser que par des efforts collectifs

Quelques symptômes à suivre et surveiller au quotidien (pour vous même ou vos équipes) : 

  • Symptômes de stress physiques, émotionnels et comportementaux :
    • Douleurs ;
    • Sentiment de souffrance et de mal être ;
    • Crises de nerfs ou de larmes ;
    • Troubles du sommeil ;
    • Troubles digestifs ;
  • Pathologies diagnostiquées pouvant être en lien avec les risques psychosociaux :
    • Hypertension ;
    • Diabète ;
    • Infection à répétition ;
    • Cancer…

Découvrez d'autres articles

Recevez nos
meilleures astuces

Votre ecosystème hybride pour répondre à vos questions