Bébé me tape ou griffe, que faire ?

Bébé tape ou griffe que faut-il faire ?

Voilà que d’un coup notre bébé chérinou passe de tout mignon, tout doux, tout souriant avec une routine bien huilée (change, petit éveil, câlin, dodo) à d’un coup :

  • + de petits cris de frustration
  • + de pleurs de fatigue
  • + de jouets jetés
  • + de bouderie « non je ne veux pas manger ça ni manger ça ni venir dans tes bras »

Mais que s’est il passé ? que faire quand bébé va jusqu’à taper ou griffer ?

Bébé a grandi, bébé a appris à reconnaître ses « envies » et désormais bébé exprime sa volonté dans des proportions de plus en plus vives.

Et d’un coup on se sent perdu en tant que parent.

Nous souhaitons offrir un cadre doux, ferme, apaisé, curieux, ouvert.

Mais rien ne va plus.

Les cris augmentent, nos frustrations aussi.

Et bien au delà de ces “tempêtes émotionnelles” ou tantrum, nous observons encore plus de petits ou grands coups, griffures pour “arracher”, des jouets jetés. 

Est ce “contre” son parent ou l’autre jeune enfant avec qui il ou elle joue ?

De 0 à 3 ans votre enfant grandit à une vitesse V. Il ou elle apprend à dire “Non”, à dire “Oui” aussi et en particulier sur quoi. 

Mais en tant que parent que pouvons nous faire ?

Nous voulons éduquer, accompagner, faire plaisir et encourager mais nous recevons d’un coup des “coups” et des « NON ».

La fameuse scène de notre enfant en poussette qui crie dans le supermarché, dans le restaurant, en famille, dans la voiture.

Mais que veut dire notre bébé ?

Plein de réponses sont possibles à cette question : son besoin d’amour, son besoin de sécurité, de compréhension, de connexion et d’attention ainsi que son besoin de cadre rassurant.

Toutes ces réponses évoluent aussi selon la perception nouvelle de son environnement.

Nos enfants apprennent chaque jour de leur environnement:

  • les amitiés (la contribution et collaboration)
  • le danger ou le risque 
  • la séparation
  • l’inconnu
  • le stress (et son effet sur le cerveau)
  • le langage 

La clé est d'arriver à prendre du recul sur la situation vécue pour nos enfants

Il paraît facile de poser cette assertion quand en réalité c’est très difficile de garder “la tête froide” et l’esprit serein face à une forme de violence inattendue.

Voici quelques pistes d’outils et de stratégie possible:

  • sécuriser votre enfant pour qu’il ou elle ne se fasse pas mal
  • observer / analyser l’élément déclencheur et voir si la situation se reproduit
  • prendre du temps même pour vous parent pour souffler et ne pas faire escalader la situation (agir plutôt que réagir sur le coup)
  • privilégier après “l’incident” pour privilégier un jeu de connexion et d’attention (comme des jeux de construction ou d’imagination) pour encourager et  privilégier une meilleure gestion du stress sur les prochaines semaines

Nous en parlons de manière détaillée durant le live avec Enola Chubilleau à visionner ci-dessous

Découvrez d'autres articles

Rejoignez la communauté TheHelpr

* indicates required
J'accepte la politique de confidentialité

Veuillez sélectionner les façons dont vous aimeriez recevoir des nouvelles de TheHelpr: Please select all the ways you would like to hear from TheHelpr:

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en pied de page de nos emails. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web. You can unsubscribe at any time by clicking the link in the footer of our emails. For information about our privacy practices, please visit our website.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Téléchargez notre application :

l'assistant rêvé des jeunes parents !

Application offerte aux abonnés